mardi 16 décembre 2014

Idée reçue #4 : Si je bois trop d'eau je vais faire de la rétention d'eau

Que nenni et bien au contraire !
A moins d'une pathologie avérée (ascite suite à de graves problèmes hépatiques par exemple, insuffisance rénale) ne vous restreignez jamais en eau !


A mon grand étonnement cette idée reçue a encore la vie dure... De même, manger des crudités n'aggravera pas non plus la rétention d'eau. Le plus souvent, un organisme retient l'eau à cause d'une alimentation déséquilibrée et d'un manque d'exercices physiques...


Jambes gonflées et douloureuses, ventre ballonné, cellulite ? C'est peut-être la rétention d'eau...
  • C'est elle qui donne l'aspect capitonné de la lipodystrophie superficielle (comprendre cellulite avec peau d'orange).
  • Elle peut également toucher le ventre, les bras ou encore le visage (on se sent tout bouffi).
  • Elle accompagne souvent syndrome menstruel, péri-ménopause et ménopause chez les femmes (une prise de "poids" jusqu'à 2 kilos).
  • Elle est aggravée par la chaleur, le stress, par le poids, lorsque l'on prend l'avion ou lors de station debout prolongée. 

Heureusement, une alimentation adaptée et équilibrée contribue à diminuer ce phénomène.
Particulièrement conseillé :
  • Bien s'hydrater !!!!!!!!!
Je le répète, la rétention n'est pas due à une trop grande consommation d'eau et est au contraire aggravée par un manque d'hydratation qui va pousser votre organisme à "faire des réserves".
Si vous avez soif, êtes fatigués et/ou ressentez un mal de tête persistant, vous êtes déjà déshydratés...
De plus, avec l'âge on ressent parfois beaucoup moins, voir plus du tout la sensation de soif (en cause la diminution de la sensibilité à la vasopressine ou à l'ADH, l'anti-diurétique hormone)
Il est donc nécessaire de se créer des rituels pour penser à s'hydrater correctement, et ce à tout âge, et même si on n'aime pas l'eau. Thé, café (avec modération), infusions (sans sucre de préférence) contribuent également à une bonne hydratation. L'idéal est de consommer 8 à 10 verres d'eau par jour (prochainement un article consacré à nos besoins en eau).
  • A mettre au menu :
Riz complet et céréales complètes, Légumes verts et légumes secs (parmi les très diurétiques : l'asperge, le poireau,...). Fruits et légumes, crus de préférence (tous ces aliments sont riches en fibres et en eau). Avocat, saumon et autres poissons gras (riches en acides gras essentiels). Manger suffisamment de protéines (1 à 2 fois/jour) pour éviter les oedèmes.


Franchement déconseillé :
  • Les plats trop salés : charcuteries, gâteaux apéritifs, plats cuisinés industriels, fromages à pâte dure, les conserves... Evitez de resaler à table.
Le sel (qui retient l'eau dans l'organisme) aggrave le phénomène, mais ne le supprimez pas totalement, votre corps en a besoin !
Pour savoir où se cache le sel et apprendre à manger moins salé au quotidien tout en gardant une alimentation riche en saveurs, n'hésitez pas à prendre rdv avec un(e) diététicien(ne)-nutritionniste.
  • Les aliments trop sucrés (qui déstabilisent la glycémie et encouragent ce phénomène, bien connu en cas de résistance à l'insuline)
  • L'alcool et le tabac, le café et le thé en excès (qui déshydratent l'organisme)

NB : n'hésitez pas à consulter votre médecin traitant car la rétention d'eau peut aussi être liée à diverses pathologies comme évoqué plus haut, ou à des traitements. Celui-ci pourra en outre vous prescrire des bas de contention en cas d'insuffisance veineuse. Dans tous les cas, ne vous restreignez jamais en eau de vous-même. Un régime avec restriction hydrique est rare et ne vous sera prescrit que s'il se justifie médicalement !

MAR.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire