vendredi 8 mai 2015

Kezako # 6 : C'est quoi l'effet yo-yo ?

Ce n'est plus un scoop...


Seule une alimentation correctement équilibrée permet au métabolisme de bien fonctionner et donc, de bien éliminer, tout en évitant le fameux effet yo-yo !






Avec cette introduction, vous devez déjà avoir compris que régimes farfelus et "potions magiques"  ne vous permettrons pas de vous libérer définitivement du poids perdu (ou à perdre), que ce soit pour raisons de santé ou raison personnelle.

Qu'est-ce que l'effet yo-yo ? 


Certains régimes trop restrictifs (hyper-ci, hyper ça, mais sans ceci ou celà...), ou certaines façon de s'alimenter  (lorsque l'on saute des repas fréquemment -notamment le petit déjeuner - et/ou que l'on mange n'importe quoi n'importe quand, en concentrant en général le principal de l'alimentation sur le repas du soir ) poussent l'organisme à l'efficacité... en stockant encore mieux les réserves d'énergie dans notre tissu adipeux dès que du « carburant » lui est fourni... Et ce, pour affronter la disette qu'il a vécue et qu'il prévoit dorénavant !

D'où l'importance de respecter des paliers pour la réintroduction de certaines catégories d'aliment pour des régimes de type restrictif, pour réhabituer progressivement l'organisme à un apport régulier et suffisant d'énergie.

La fonte de masse musculaire inévitablement associée à une perte de poids diminue également les dépenses énergétiques de l'organisme (par diminution du métabolisme de base, c'est à dire l'énergie que dépense le corps au repos... même quand vous lisez un livre ! Si si ;)). Si l'on reprend une alimentation « normale »  dès la fin du régime, nos dépenses étant moindres... on va reprendre du poids, voire au-delà de notre poids initial.

Troisième facteur, certains régimes vont faire « perdre » en éliminant l'eau contenue dans le corps... un poids très vite repris également.

Voilà le fameux effet yo-yo...




Au-delà de cela, se restreindre en permanence provoque de la frustration, difficile à gérer sur le long terme... votre corps finira tôt ou tard par vous réclamer ce dont il a besoin ! Un régime qui exclue des catégories entières d'aliments risque en outre de provoquer des carences (provoquant fatigue et autres désagréments), ce qui ne permettra pas au corps de fonctionner et d'éliminer correctement.

En résumé, votre corps à besoin d'un petit peu de tout ! Oui oui, même du "gras" ! Vous savez, les fameux acides gras essentiels oméga 3 ? Ils sont essentiels car votre corps ne sait pas les fabriquer. Ils faut donc lui apporter tous les jours par l'alimentation.


















Ne perdez pas de vue également qu'une activité physique régulière vous permettra d'atteindre au mieux vos objectifs mais également de maintenir ou de développer votre masse musculaire (donc de booster votre métabolisme) d'oxygéner les muscles, de «transpirer» les toxines et d'évacuer le stress.

Marche, jogging, running, natation… ou exercices de gym douce (yoga, fitness, etc.). En salle ou à l'extérieur : à chacun sa préférence, l'important est de se bouger au minimum 30 minutes par jour ou une heure,  trois fois par semaine en fonction de vos possibilités.


Pour changer vos habitudes durablement, faire des choix alimentaires éclairés et apprendre à manger équilibré, orientez-vous vers un(e) diététicien(ne)-nutritionniste, seul professionnel de santé spécialiste de l'alimentation.






MAR.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire