mardi 13 janvier 2015

Top Chrono #5 : Et si on faisait du thé ?

Le temps de faire chauffer l'eau, laissez infuser 2 à 5 minutes et c'est prêt ! Vous avez ensuite tout le temps  de le savourer.


Ok... ça ne "nourrit" pas (quoique), mais le thé reste un plaisir gustatif, le thé hydrate, réchauffe, détend, aide à se concentrer...




A déguster de préférence à distance des repas car les tanins du thé nuisent à l'absorption du fer. Et à éviter le soir (après 17h) pour ceux qui ont du mal à s'endormir.


Comment bien préparer le thé ?
Comme vous l'aimez ;)

Puisqu'on est là, autant prendre le prétexte de ce "Top Chrono" pour vous parler un peu plus du thé :)

2ème boisson la plus consommée au monde après l'eau (n'en déplaise à une célèbre marque de cola), le thé participe à la couverture des nos besoins hydriques journaliers. Ces derniers correspondent environ à la consommation de 8 à 10 verres d'eau par jour.

Plus qu'une boisson

Mais le thé est bien plus qu'une boisson et on lui attribue traditionnellement (et souvent à raison) de nombreuses vertus...il aide à la digestion et est un allié précieux pour lutter contre les grignotages.
Attention toutefois à ne pas dépasser une consommation moyenne de 4 à 6 tasses de thé par jour (1 tasse = 250 ml avec 2,5 g de thé en moyenne par tasse), surtout pour le thé vert, le plus concentré en principes actifs, théine et catéchines notamment. Actions connues des catéchines : antioxydant puissant (famille de flavonoïde), augmentation du métabolisme de base, meilleure répartition des graisses corporelles, réduction du taux de cholestérol. Un excès serait toxique pour le foie (toxicité des catéchines pour l'hépatocyte au delà de la dose journalière admissible - DJA - de 0,5 mg/kg/j et surtout à jeûn), au-delà de l'effet exitant de la théine (même substance que la caféine). Le thé vert contribuerait également à la prévention de certains cancers (sein, poumon, oesophage, prostate, foie, peau. Les études cliniques ne seraient cependant pas assez nombreuses à l'heure actuelle pour confirmer les effets du thé vert chez l’être humain).

La qualité d'un thé peut varier selon la région de culture, le moment de cueillette et le mode de préparation (en vrac, en feuille entières, en brindilles ou en sachets individuels). De mauvaises conditions de stockage peuvent également altérer la qualité du produit. Ses composés sont sensibles à la chaleur, à l'air et à la lumière (un vieux thé mal stocké aura donc moins d'intérêt).

Il y en a pour tous les goûts














Thé vert, thé noir, thé blanc, thé rouge, thé au jasmin, thé vanille, aux fruits rouges, aux agrumes, earl grey... mille et une saveurs à découvrir.

Le thé est une boisson plaisir et santé pour zéro calories, ou presque !
Selon vos goûts, votre profil pondéral ou pathologique, vous pouvez agrémenter votre thé de miel, de sirop d'agave, de stévia etc... Et si parmi vos bonnes résolutions 2015 figure "boire mon thé sans sucre", sachez que la persévérance paiera. Au début, vous ferez peut-être la grimace, mais au bout d'une semaine, votre palais se sera habitué à ce "nouveau" goût.  


"Astuces" pour lui rajouter encore un intérêt nutritionnel 

 *Pour un supplément de vitamine C et un effet anti-oxydant décuplé : sachez que le citron booste les effets du thé vert. Quelques traits de citron pressé et hop, le tour est joué  (personnellement, j'adore !)

*Pour ceux ceux qui ont des besoins élevés en calcium : adolescents, femmes enceintes et allaitantes, personnes âgées, sportifs. Utilisez une eau minérale calcique, c'est-à-dire riche en calcium (plus de 150 mg de calcium/litre) : Hépar (550 mg/L), Courmayeur (517 mg/L), Contrex (486 mg/L), Vittel (202 mg/L)...
Le calcium contribue notamment à la formation des os et des dents et est indispensable à la contraction musculaire.
NB : avec ce type d'eau, la sensation "rapeuse" du thé en bouche sera plus importante, ne laissez pas trop infuser... à vous de tester.

*Pour ceux qui ont besoin de magnésium : tout le monde ! La carence en magnésium est fréquente dans la population française... Utilisez les eaux riches en magnésium (plus de 50 mg de magnésium/litre) : Hépar (110 mg/L), Contrex (84 mg/L), Courmayeur (67 mg/L)...

Les besoins en magnésium sont de 200 à 300 mg par jour chez l'adulte. Les principales sources alimentaires en magnésium sont les fruits et légumes, les oléagineux, le cacao et les céréales complètes, mais compléter ses apports avec une eau minérale riche en magnésium, d’autant plus si l'on ressent une fatigue générale, des douleurs musculaires et des crampes peut s'avérer judicieux (et sans calories supplémentaires). Par ailleurs, le magnésium qui intervient dans plus de 300 réactions métaboliques, est indispensable au relâchement musculaire, aide à lutter contre le stress, les palpitations et la constipation.

*Pour les personnes personnes souffrant de calculs rénaux, utilisez des eaux faiblement minéralisées : Volvic, Evian, Spa reine, Mont Roucous, Valvert.

Les puristes vous diront qu'une eau faiblement minéralisée préserve mieux le goût du thé. L'eau du robinet filtrée en carafe est aussi une option à tester.

*Contre indications à la consommation de thé : douleurs abdominales ou problèmes hépatiques (demander un avis médical), dénutrition. Précautions à prendre chez les femmes enceintes ou allaitantes et les personnes présentant une carence en fer, un ulcère gastrique ou duodénal.

Bonne dégustation !

MAR.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire